Period. Lingerie rebaptisée Perdième

Animation changement de nom Period. Lingerie devient Perdième

Choisir un nom pour sa marque est un exercice à la fois ambitieux et excitant. Baptiser son entreprise, c’est lui donner vie ; c’est lui conférer son identité. Quelques syllabes ou quelques mots, tels une formule magique au fort pouvoir évocateur, pour représenter ses produits, porter ses ambitions et incarner ses valeurs. Il s’agit d’un enjeu crucial à ne pas négliger.

Consciente de ces implications fortes et désireuse de traduire au mieux sa vision, Period. Lingerie change aujourd’hui de nom et devient Perdième. On vous explique ici les motivations et les conditions de ce grand changement.

Pourquoi Period. Lingerie devient Perdième ?

Perdième, un nom qui fait sens

Dérivée de la locution latine per diem, qui signifie « par jour », Perdième se donne pour finalité d’offrir aux femmes une lingerie délicate, élégante, confortable et originale pour chaque jour de leur vie. Une dose de douceur et de bien-être qui les enveloppe quotidiennement.  
Chez Perdième, on aime cette notion du temps qui passe, jour après jour, petit à petit, comme cette féminité et ce corps qui changent et fluctuent tout au long du voyage

Même si l’ambition de Perdième est d’exporter ses sous-vêtements au-delà de l’Hexagone, il était important d’adopter un nom à consonance francophone : Perdième est une entreprise française, et fière de l’être ! D’où le recours à une racine latine, qui fait subtilement référence à ses origines. 
L’accent grave ajouté, c’est pour le détail en plus qui fait toute la différence, la touche distinctive et raffinée, comme la netteté des motifs imprimés sur nos créations ou la finesse de leur dentelle. 

Perdième, un nom unique

Dans le but de vous faire découvrir notre gamme de culottes menstruelles, nous avions initialement choisi le nom de Period. Lingerie. Ce dernier évoquait de manière directe les menstruations, le terme period désignant les règles en anglais. 
Du fait de son côté explicite et international, ce mot est largement employé dans le monde des protections périodiques ; de nombreuses marques l’ont intégré dans leur dénomination, tel quel, de façon dérivée ou composée. Il nous a donc semblé finalement trop général et peu différenciant. Or, nos produits sont différents : il est primordial que notre nom le soit aussi ! 

Choisir une appellation plus originale comme Perdième, c’est l’assurance pour nous que vous nous identifiez et nous trouviez plus vite et plus aisément sur le Web, puisque nous vendons uniquement en ligne. Une seule entité Perdième pour des sous-vêtements exclusifs facilement reconnaissables. Unicité et immédiateté. 

Pourquoi Period. Lingerie devient Perdième maintenant ?

Nous procédons à ce changement seulement quelques semaines après le lancement officiel de notre site et boutique en ligne, actifs depuis février 2021. Pourquoi ce choix temporel ? Parce que nous voulions opérer cette transition rapidement, au commencement de l’aventure, avant que celle-ci ne prenne toute son ampleur. Il est déjà difficile de modifier une telle caractéristique pour une marque à ses débuts, alors nous savions que plus notre notoriété grandirait, plus la démarche s’avèrerait complexe ! Autant se lancer au plus vite une fois le nouveau nom sélectionné. 

Concrètement, qu’est-ce qui change ? 

Juste la terminologie. Tout le reste, on garde ! Parce que nos produits, nos standards de qualité, nos engagements et nos valeurs demeurent inchangés. Comme nous vous l’expliquions dans notre article sur la genèse de la marque, les fondamentaux de Perdième, que sont la liberté, l’amour de soi et l’élégance, subsistent. Ils ont juste trouvé une nouvelle bannière sous laquelle se développer et perdurer.

Perdième s’inscrit dans la continuité de Period. Lingerie. Nous avons opté pour une sonorité proche du nom originel et avons gardé notre identité visuelle, pour ne pas trop nous éloigner de nos premiers amours, auxquels nous restons fidèles ! 

Seules conséquences d’un point de vue pratique : notre site devient www.perdieme.com et l’adresse électronique contact pour le service client évolue en hello@perdieme.com

Histoires de grands noms : quand le latin inspire

Nous ne sommes pas les seuls à avoir puisé notre inspiration dans le répertoire latin. 

ASICS, Lego, Nivea. Nous connaissons tous ces grandes marques. À la simple lecture de leur nom emblématique, c’est tout un univers qui s’impose spontanément à notre esprit. Mais mesurons-nous à quel point le choix de leur dénomination imprègne cet univers et participe à leur légende ?

ASICS ou Anima Sana In Corpore Sano : « une âme saine dans un corps sain ». En choisissant d’adapter et d’abréger la formule latine du poète romain Juvénal Mens sana in corpore sano – « un esprit sain dans un corps sain » –, Kihachiro Onitsuka, le fondateur japonais de la marque d’équipements sportifs, y a imprimé sa volonté de prôner un mode de vie sain par la pratique d’une activité physique. 

« Joue bien » avec Lego ! À travers son appellation, contraction de l’expression danoise leg godt, qui signifie littéralement « bien jouer », le géant du jouet invite petits et grands à s’amuser avec ses célèbres briques colorées et emboîtables. L’histoire raconte que le créateur Ole Kirk Christiansen ne se rendra compte que plusieurs années après ce choix qu’en latin, lego, du verbe legere, peut se traduire par « j’assemble ». Coïncidence fortuite mais bien heureuse !  

Nivea et la blancheur immaculée. Féminin de l’adjectif latin niveus, nivea signifie « blanche comme neige ». Une peau aussi pure et fraîche que la fameuse crème dans sa mythique boîte en métal bleu marine, c’est la promesse que fait la marque de soins cosmétiques à travers sa dénomination.

Ces exemples sont révélateurs de la portée symbolique que peut avoir un nom de marque. Avant même de devenir des mastodontes dans leur domaine, ces compagnies l’avaient bien compris : leur nom est le premier vecteur essentiel à l’expression du bénéfice que leur(s) produit(s) apporte(nt) à leurs consommateurs. Perdième souhaite s’inscrire dans cette même veine : une option de jolis dessous par jour du cycle féminin. 

 

Perdième prend donc la relève de Period. Lingerie. De la même manière que nous prônons la liberté en tant que femme de faire ses propres choix sans entrave et de disposer de son corps, nous nous sentions libres de procéder à cette modification pour le bien et le futur de notre marque. 
C’est un nom qui fait sens pour nous. Il est le reflet de notre pertinence, de notre crédibilité et de notre authenticité sur le marché de la lingerie menstruelle et classique. Nous espérons qu’il prendra également tout son sens pour vous dans les mois et années à venir, jour après jour, ou plutôt per diem.

 

Écrit par Camille Dugornay