Haut les clitos ! Quand les sextoys révolutionnent le plaisir féminin

Haut les clitos !  Quand les sextoys révolutionnent le plaisir féminin

Le marché de la sex-tech fait partie des rares secteurs qui n’ont pas été impactés par la crise sanitaire du COVID. En effet, depuis les premières mesures de distanciation sociale, les ventes de sextoys ont explosé dans le monde. Des « packs confinement » ont même été mis en place par certaines enseignes pour répondre à la demande. 

Et plus généralement, depuis plusieurs années, l’offre de sextoys est en pleine expansion. On connaissait le traditionnel vibromasseur mais la « sextech » se transforme et laisse place à de nouveaux produits technologiques innovants. « Womanizer », « Smart Wand », « Satisfyer » : autant de noms intrigants qui désignent les best-sellers dans ce marché grandissant des sextoys. On décrypte ici avec vous cette tendance !

Le secteur de la sextech en plein essor : la fin d’un tabou ? 

Dans un précédent article, nous vous parlions du plaisir féminin qui gagne en visibilité depuis plusieurs années. Concernant la masturbation féminine, une étude menée par l’Ifop montre que près d’une Française sur deux (43%) déclarait en 2019 avoir déjà utilisé un vibromasseur, contre un peu plus d’une sur trois en 2012 (37%) et à peine 9% il y a douze ans (2007) (1). On remarque donc un véritable recul du tabou sur les questions du plaisir féminin en solitaire. Et l’essor du marché des jouets érotiques en est l’exemple. Depuis une dizaine d’années, l’industrie du bien-être sexuel est en pleine effervescence. La « sextech » représenterait d’ailleurs près de 22 milliards de dollars (2). Et fini les sexshops glauques à côté des gares, aujourd’hui, ce sont de véritables lovestores qui ouvrent leurs portes et proposent au public les dernières innovations. Des boutiques chics et glamour telles que celles de l’enseigne « Passage du Désir », qui a d’ailleurs connu une hausse de ses ventes de 136% lors du second confinement en novembre 2020. Aussi, la possibilité de pouvoir acheter en ligne, dans l’anonymat, est une caractéristique importante à prendre en compte dans les habitudes d’achat de sextoys. En effet, selon une étude Statista menée en 2017, 51% des hommes et 44% des femmes affirment préférer acheter ce genre de produits sur des sites de vente en ligne contre respectivement 23% et 20% pour celles et ceux qui privilégient l’achat en points de vente physiques (3). 

Les films et les séries contribuent largement à la normalisation de ces jouets épicuriens, dont l’utilisation était perçue autrefois comme « malsaine » ou signe d’une défaillance sexuelle. On se souvient par exemple de Charlotte et de son « rabbit sextoy» dans la saison 1 de Sex And The City ou plus récemment de la série Grace And Frankie où les deux héroïnes se lancent dans le business des sextoys. Des personnalités telles que l’actrice Emma Watson ou l’artiste Lily Allen en parlent publiquement et participent à déconstruire les préjugés liés à l’utilisation de ces gadgets. Lily Allen a d’ailleurs lancé une collaboration avec la marque Womanizer et a affirmé sa volonté de lutter contre le tabou qui entoure ce sujet : « Les sextoys sont toujours un sujet tabou car ils sont associés à la masturbation et au plaisir féminin. Et je pense que le plaisir féminin en lui-même est un tabou. Et pour qu'un sujet tabou ne le soit plus, il faut en parler souvent et honnêtement sans honte ni culpabilité ». Bien dit Lily !

Le succès du Womanizer : l’innovation au service du plaisir féminin 

Le Womanizer justement, qu’est-ce que c’est ? C’est l’un des best-sellers dans ce secteur, il est emblématique de la nouvelle génération de sextoys : les « aspirateurs à clitoris » (4). Contrairement aux anciens jouets sexuels traditionnels, ces derniers stimulent en profondeur le clitoris grâce à une technologie de succion associée à de l’air pulsé. Avec son design sophistiqué et ses couleurs vitaminées, il apparaît comme un véritable bijou de technologie et promet des orgasmes puissants en moins de cinq minutes. Le Womanizer a complètement bouleversé l’univers des jouets érotiques et connaît un succès impressionnant avec près de 4 millions d’exemplaires vendus dans 60 pays. Et la marque a récemment sorti le Womanizer version éco-responsable, fabriqué à partir de matériaux d’origine biologique, pour jouir eco-friendly !

image-sexto-womanizer                                La collaboration Lily Allen x Womanizer

Le rôle des sextoys dans le processus d’émancipation sexuelle des femmes 

S’ils permettent aussi de s’amuser à deux, les sextoys sont également utiles pour apprendre à connaître son corps, ses envies et s’approprier son plaisir intime en tant que femme. Selon Virginie Girod, docteure en histoire, « depuis 70 ans, le féminisme a permis de repenser la sexualité et d’arrêter de l’imaginer comme la satisfaction du plaisir masculin. Pour jouir avec un partenaire, il faut d’abord jouir seule. Et les jouets sexuels comme le Womanizer participent d’une certaine manière à cette conquête du corps et du plaisir. » Fini la forme phallique, le sextoy est repensé, redéfini comme un véritable objet design afin de sortir du schéma normatif hétérosexuel du plaisir féminin et ainsi dépasser la sexualité pénétro-centrée. 

 

Écrit par Inès Perrein 

 

Sources :

1. Où en est la vie sexuelle des Françaises en 2019, Étude Ifop pour ELLE réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 28 au 29 janvier 2019 auprès d’un échantillon de 1 007 femmes, représentatif de la population féminine âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.  https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2019/02/116130_Ifop_ELLE_Mag_2019.02.014.pdf 

2. Dekonink, B. (2017, 23 mai). Les grandes tendances du secteur. Les Echos. https://www.lesechos.fr/2017/05/les-grandes-tendances-du-secteur-171341

3. Statista. (2020, 22 septembre). Modes privilégiés pour acquérir un éventuel sextoy selon le sexe en France 2017. https://fr.statista.com/statistiques/681814/mode-acquisition-privilegies-d-un-sextoy-selon-le-sexe-france/

4. Womanizer : l’histoire du sextoy qui révolutionne le plaisir féminin. (2021, 4 janvier). Madame Figaro. https://madame.lefigaro.fr/bien-etre/womanizer-histoire-du-sextoy-qui-revolutionne-le-plaisir-feminin-clitoris-311220-194296